Repérer et traiter les signes de la souffrance au travail

Repérer et traiter les signes de la souffrance au travail

La souffrance au travail est une réalité au sein des entreprises

La souffrance au travail participe à la dégradation des conditions de travail. De nombreuses situations participent à cette réalité. L’aménagement des bureaux, le manque d’effectifs, le niveau des objectifs toujours plus croissant, tout cela y contribue. Le manque de formation des managers n’y est pas étranger non plus. Avec le temps, de nombreux salariés s’accommodent de leurs mauvaises conditions de travail. Toutefois, pour d’autres, les impacts sur leur vie deviennent insupportables voire ingérables. S’en suivent donc tout naturellement des arrêts de travail à répétition. Pour lutter efficacement contre ce qui produit la souffrance au travail, il faut revoir le fonctionnement de l’entreprise.

La souffrance au travail est un fléau

Parfois, en corrigeant peu de choses, on parvient à enrailler de nombreuses problématiques. Un ajustement de l’effectif, des horaires adaptés, un mobile rénové, des consignes clairs…, peuvent suffirent.

La formation des collaborateurs s’avère être une solution tout aussi efficace. En effet, lorsque les salariés prennent conscience des causes de ce mal-être, ils acceptent de revoir leur façon de travailler. Pour parvenir à ce résultat, lors de la formation, nous abordons cliniquement la souffrance au travail. Cela nous permet de mieux comprendre les conséquences néfastes pour les salariés. La plupart des symptômes se traduisent par des troubles psychosociaux. Mais il n’est pas rare d’observer des troubles musculo-squelettiques en sus. Les salariés se plaignent souvent de ne disposer de solutions pour traiter la question de la souffrance au travail. Lors du stage, cette problématique est vue de trois manières. En particulier, l’instauration d’un plan d’action pour la qualité de vie au travail.

Détail de la formation proposée

Modalités de stage

Public visé

  • Chefs d’établissement
  • DRH / RRH
  • Managers, chefs d’équipe
  • Membres du CSE-SSCT

Pré-requis

  • Aucun pré-requis nécessaire pour suivre cette formation

Intervenant durant la formation

Expert SSCT

Lieu de formation

Intra (au sein des locaux du client)
Inter (au sein des locaux de l’organisme)

Informations commerciales

Durée du stage

1 jour (7h)

Lieu de formation

Intra (nous consulter)
Inter – 430 euros net (par apprenant)

Contenu pédagogique

Méthodes pédagogiques pour le stage

Nous privilégions une démarche pédagogique interactive et conviviale. La participation active des apprenants est encouragée pendant toute la formation. Le formateur utilise des quizz durant le stage.

Cas pratiques :

  • Détection des signes participant à la souffrance au travail
  • Évaluer le degré de mal-être au travail de l’équipe
  • Apprendre à mettre des mots sur des maux

Moyens techniques utilisés

– Remise d’un cours illustré et commenté sur Clé USB
– Remise d’un cahier notes et d’un stylo
– Projection du cours au format PPT par le formateur
– Visualisation de vidéos lors du cours

Objectifs pédagogiques

– Apprendre à travailler « ensemble »
– Identifier les facteurs de la souffrance au travail
– Lutter efficacement dès les 1er signaux d’alerte
– Développer le bien-être au travail (remède)

Moyens d’évaluation de la formation

QCM final de 15 questions remis au stagiaire (à chaud) Tour de table final – révision en groupe des acquis essentiels

Sanctions de la formation

Attestation de formation remise à chaque apprenant à l’issue du stage

Évaluation à froid de la formation (suivi dans les 3 mois)

Nous avons à cœur de suivre l’évolution des apprenants dans la mise en œuvre des enseignements prodigués.
Il est essentiel de vérifier que les acquis sont maîtrisés et que les apports sont respectés.

– QCM en ligne envoyé aux apprenants ;
– Résultats commentés par le formateur après la session
– Axes d’amélioration proposés selon le résultat obtenu.

Déroulé du programme

1) La souffrance au travail – pathologies qui en découlent

La souffrance mentale, psychologique
L’émergence de souffrances physiologiques
Conséquences irréversibles des TPS
Impacts de la souffrance au travail dans le succès

2) Prévenir les risques suicidaires (TS) et les burn-out

La préservation des liens sociaux est vitale
Lutter contre les formes d’isolement et l’exclusion
Considérer autrui comme un facteur de collaboration positive
Accompagner les 1er signes de souffrance psychologiques

3) Les différents acteurs dans le diagnostic et la prévention

Responsabilités de l’employeur et obligations
Rôles préventif et curatif du médecin du travail
Implication de l’inspection du travail
L’intervenant en prévention des risques professionnels (IPRP)
Le rôle du CSE et de la CSSCT

4) Stratégie préventive de la souffrance au travail

Auto-évaluation des collaborateurs
Être en mesure d’identifier une organisation dysfonctionnelle
Processus d’alerte des signaux précurseurs de la souffrance au travail
Investir la question du bien-être au travail
Traiter la question du stress chronique
Mise en place d’un plan d’action QVT

Ce qu’il faut retenir de cette formation

À l’issue de la formation, les apprenants disposeront des clés pour bâtir un plan de prévention adapté. Le but étant de déjà comprendre l’émergence des signes annonciateurs de la souffrance au travail. En adoptant une stratégie préventive pour prévenir des risques psychosociaux, les conditions de travail ne peuvent que s’améliorer. L’ensemble des acteurs de l’entreprise doivent évidemment s’impliquer au quotidien. L’employeur pour sa part, détient des moyens qui ne sont pas nativement à la portée des salariés.

Mais tout un chacun peut opérer des changements à son niveau. C’est l’addition de tous les efforts pour améliorer les conditions de travail qui consacrera le succès de cette stratégie globale.

Nous vous conseillons dans les mois qui suivent une telle formation, de mesurer l’évolution qualitative des conditions de travail. S’il demeure des chantiers pour améliorer le quotidien des salariés, cela se déterminera lors de votre audit. Le monde du travail est en perpétuelle mutation. Il convient de revoir l’organisation des services et les règles en conséquence. La souffrance au travail peut se nicher dans les moindres dysfonctionnements. Par ailleurs, la baisse de vigilance encourage sa réapparition. Il faut de facto rester en alerte tout au long de l’année.

Labels et certifications

Organisme de formation référencé DATADOCK

Financement OPCA (DATADOCK)

agrément SSCT (DIRECCTE)

Formation CSE SSCT agréée

Formateur ID PRÉVENTION certifié ICPF & PSI

Organisme certifié ICPF & PSI

Ces formations peuvent vous intéresser
Cultivez le bien-être au travail au sein de votre entreprise

Cultivez le bien-être au travail au sein de votre entreprise

04/01/2019

Le bien-être au travail n'est pas un concept. C'est une préoccupation qui anime tant les salariés que les employeurs.

Lire la suite
Accord qualité de vie au travail

Comprendre les enjeux de la qualité de vie au travail

04/01/2019

La qualité de vie au travail (QVT) est devenu un enjeu majeur pour les entreprises.

Lire la suite
Découvrir l'ensemble de nos formations

vel, risus. ipsum amet, diam massa vulputate, Praesent ut