Ambiance sonore au travail et risques pour la santé

Ambiance sonore au travail et risques pour la santé

Ambiance sonore et législation

Le niveau d’ambiance sonore au travail doit être compatible avec la santé des collaborateurs. En effet, un environnement bruyant peut entraîner des problèmes auditifs, des pertes de concentration et du stress.

  • Alors, comment l’entreprise peut-elle évaluer le niveau d’exposition ?
  • Sur quels niveaux peut-elle agir ?

Estimer les risques d’une ambiance sonore particulière

L’exposition au bruit sur le lieu de travail doit être déterminée avec justesse. Cette évaluation peut être réalisée de façon instantanée avec un sonomètre. Les mesures sont prises à la hauteur de l’oreille, ce qui permet de déterminer si un environnement est néfaste. La seconde solution qui existe, pour évaluer le niveau d’ambiance sonore, est la cartographie. Elle donne une représentation graphique des différents niveaux phoniques dans un environnement déterminé.

Possible de mesurer le bruit au sein de l’entreprise

Enfin, l’employeur peut réaliser des mesures à l’aide d’un exposimètre. Les salariés en sont munis, et ils le portent tout au long de la journée sur leur environnement de travail. Les mesures seront alors prises en temps réel, et le niveau de bruit analysé en continu. Au sein des open-spaces, ces nuisances sont également un problème. La direction peut alors soumettre un questionnaire, afin de recueillir le ressenti des employés vis-à-vis de leur espace de collaboration.

Les effets sur la santé d’une mauvaise ambiance sonore

Les enjeux de l’optimisation de l’ambiance sonore sont multiples. Car les nuisances ont un impact sur la qualité de travail de l’agent. Il est davantage soumis aux accidents et aux risques d’erreurs. Sa vigilance, ses capacités de concentration et de mémoire en sont amoindries. Il éprouve plus de tension, de stress et de fatigue. Le bruit peut également provoquer une plus grande agressivité et une impatience qui impacteront son bien-être. Enfin, les déficits auditifs, temporaires ou permanents, sont très fréquents et peuvent devenir véritablement handicapants.

Agir sur l’environnement pour réduire les nuisances

Lorsque les risques sont mesurés, il faut agir. C’est pourquoi une évaluation peut être effectuée à la demande de l’employeur, mais pas uniquement. Le CSE ou la CSSCT, le médecin ou encore de l’inspection du travail peuvent la solliciter. En cas d’ambiances sonores trop élevées, l’entreprise doit mettre en place des actions de correction. Il faudra alors réduire le bruit à la source, en concevant des machines silencieuses. L’organisation sera tenue d’insonoriser les locaux où seront placés les équipements qui produisent cette nuisance. Pour cela, il sera utile de réduire la réverbération et de limiter la propagation du son vers les autres locaux. C’est une mesure qui doit être mise en place dès la conception des lieux. Enfin, au sein des locaux, le supérieur hiérarchique devra signaliser les endroits bruyants et limiter leur accès.

Protéger les salariés du bruit est essentiel pour leur santé

Afin de protéger les individus de ces nuisances, l’entreprise doit leur fournir des Protecteurs Individuels Contre le Bruit (PICB). Les travailleurs seront clairement informés et formés sur les risques qu’ils encourent, et sur l’intérêt de cet équipement. Ils utiliseront avec rigueur les casques et les bouchons d’oreilles qui leur seront assignés. Pour bien faire son choix, l’organisation doit sélectionner des équipements marqués CE qui procure un affaiblissement acoustique adapté. Trop forts, ils isolent le salarié, et trop faibles, ils ne le protègent pas suffisamment. En outre, il est essentiel d’assurer la surveillance médicale de chacun des agents, afin de s’assurer de l’efficacité des actions.

Le bruit constitue donc un danger

Veiller à l’ambiance sonore au sein de l’espace de travail permet à la société d’accroître les performances des collaborateurs. Dans de bonnes conditions, ils proposent une meilleure qualité d’exécution, tout en préservant leur propre santé. L’entreprise a un rôle prépondérant à jouer. En mesurant avec justesse le niveau de nuisances, elle peut agir à différents niveaux. Depuis la conception des bâtiments jusqu’à la protection des agents, les améliorations peuvent être nombreuses.

Ces outils peuvent vous intéresser
Comment combattre le stress au travail ?

Le stress au travail peut être aigu ou chronique

06/05/2019

Le stress au travail peut être aigu ou chronique. Dans tous les cas, il représente une menace pour la santé des salariés. I...

Lire la suite
Ce qui provoque les causes du burn out ?

Causes du burn out en entreprise

06/05/2019

Les causes du burn out sont généralement multiples. Le stress chronique en est une. Il est impératif d'engager des mesures d...

Lire la suite

elit. ipsum ut Curabitur odio amet, diam