La visite d’information et de prévention

La visite d’information et de prévention

Que vaut une visite d'information et de prévention ?

La visite d’information et de prévention (VIP) remplace désormais la visite médicale d’embauche. Menée par un professionnel de santé, cette consultation n’est pas un examen médical. Les employés doivent la réaliser lorsqu’ils accèdent à un nouveau poste.

  • Qui est concerné ?
  • Sous quels délais doit-elle être mise en place ?
  • Quels en sont les objectifs ?

À quoi correspond la visite d’information et de prévention ?

La visite d’information et de prévention est réalisée par un membre de l’équipe de la Santé au Travail. Il peut s’agir du médecin lui-même ou de l’un de ses collaborateurs. Internes en médecine et infirmiers peuvent alors être amenés à intervenir. Cette consultation est obligatoire. Elle doit avoir lieu au plus tard dans les trois mois qui suivent la prise effective du poste de travail. L’employeur peut donc attendre la fin de la période d’essai (lorsqu’elle est inférieure à trois mois) afin de la réaliser. Pour le salarié de nuit et le travailleur de moins de 18 ans, cette visite est faite avant son affectation.

Tous les salariés sont-ils visés par cette visite ?

Tous les employés œuvrant dans les entreprises privées, les Epic et les Epa sont concernés par cette VIP. En revanche, elle n’est pas obligatoire si le salarié en a bénéficié dans les 5 ans précédant son embauche. Pour les collaborateurs de nuit, les titulaires d’une pension d’invalidité et les travailleurs handicapés, ce délai est de 3 ans. Par ailleurs, si l’agent occupe un emploi identique au précédent, avec des risques d’exposition équivalents, la VIP n’est pas imposée. De même, si aucune mesure d’aménagement de poste n’a été faite, la consultation n’est pas nécessaire. À la fin de chaque visite, le professionnel de santé est tenu de délivrer une attestation de suivi au travail. Elle sera remise au salarié et à l’employeur.

Les objectifs de la VIP

Les enjeux sont nombreux. Tout d’abord, elles permettent d’interroger le travailleur sur son état de santé. Le médecin peut alors comprendre quels sont ses éventuels problèmes antérieurs, pour pouvoir appliquer des dispositions particulières si nécessaire. Lors de cette consultation, il est également tenu d’informer l’agent des risques auxquels l’exposent ses tâches. Ainsi, ce dernier sera avisé des risques de troubles musculo-squelettiques et des risques psychosociaux souvent observés à son poste. De plus, le médecin se doit de sensibiliser le salarié sur les moyens de prévention à mettre en œuvre. Il apportera des conseils concernant les postures et gestes recommandés, le respect des temps de pause, le port des EPI.

Obligations du médecin qui examine

Le professionnel qui réalise cette visite doit informer le travailleur sur les modalités de suivi de son état de santé. Il devra préciser qu’à tout moment, le personnel peut, à sa demande, bénéficier d’un examen complémentaire s’il le juge utile.

Les conséquences de la visite d’information et de prévention

Après la consultation, le médecin doit faire part de ses observations. S’il juge que l’état de santé du patient ne correspond pas aux exigences de sa profession, il a plusieurs solutions. Il peut être nécessaire de proposer une adaptation ou un aménagement du travail. De nouvelles tâches plus adaptées pourront lui être proposées. Son environnement ou ses horaires seront également repensés si sa santé en dépend. Si le salarié n’est pas apte à réaliser ses missions, il pourra également être affecté à un autre poste.

La visite d’information et de prévention en résumé

À tout moment, le collaborateur peut demander à bénéficier d’une visite d’information et de prévention avec le médecin du travail. Obligatoire, elle doit être réalisée dans les trois mois qui suivent l’embauche du salarié. Elle fournit les informations clés aux nouveaux arrivants sur les spécificités de leur poste. De ce fait, la VIP représente un pilier pour la prévention des risques en entreprise.

Ces outils peuvent vous intéresser
Quel est le rôle du médecin de travail ?

Rôle du médecin du travail

20/03/2019

Le médecin du travail dispose de compétences élargies, mais souvent méconnues des salariés. Il accompagne les représentan...

Lire la suite
Comment éviter les accidents de travail ?

Réduire les accidents du travail

27/03/2019

Les accidents du travail nuisent au bon fonctionnement de l'entreprise. Cela impacte aussi fortement les salariés. Il est imp...

Lire la suite

justo vel, mattis amet, Donec ultricies elit. felis Lorem nec