Les risques psychosociaux au travail

Les risques psychosociaux au travail

Quelles sont les sources des risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux regroupent la violence interne et externe à l’entreprise, ainsi que le stress. En France, 40% de l’ensemble des salariés estiment avoir une quantité de travail excessive. Ces risques naissent généralement d’objectifs de travail trop grands. Mais ils peuvent également provenir d’un mauvais management, d’un manque d’autonomie ou d’un sentiment de vacuité dans les tâches demandées.

  • Alors, comment déceler les troubles psychosociaux ?
  • Quelles sont les conséquences pour le personnel et l’entreprise ?

Les facteurs de risques psychosociaux de plus en plus nombreux

Une déconnexion difficile

Les origines des risques psychosociaux sont parfois difficiles à déceler et ne cessent de se multiplier chaque année. En effet, l’activité professionnelle prend une place de plus en plus grande dans le quotidien des Français : l’apparition du e-travail a d’ailleurs sa part de responsabilités. La coupure entre la vie personnelle et la vie professionnelle est alors moins marquée. Les salariés n’arrivent plus vraiment à déconnecter et à mettre de la distance avec leur travail.

Des exigences de travail croissantes

Surcharge de travail, intensification des missions, rythme accéléré, objectifs flous ou inatteignables : les risques psychosociaux liés aux exigences de travail ne manquent pas. À cela s’ajoutent les problèmes relatifs aux horaires. En effet, les journées longues, décalées, et les heures de début et de fin de journée imprévisible causent stress et anxiété.

Des exigences émotionnelles

Surtout présentes dans les métiers de services, les exigences émotionnelles peuvent avoir un impact lourd sur la santé. La nécessité de sourire et d’être de bonne humeur malgré les tensions avec le public est difficilement vécue. Façonner, cacher et maîtriser ses sentiments demande un gros travail psychologique, qu’il n’est pas simple de réaliser. En outre, le contact avec la détresse humaine dans certains métiers demande une forte implication émotionnelle chez les salariés : les troubles psychosomatiques sont alors plus fréquents.

Un encadrement inadapté

Les relations difficiles avec la hiérarchie ou les collègues sont des problèmes très observés en entreprise. Le soutien, la bonne coordination et la correcte répartition des tâches sont trois piliers qui importent aux yeux des salariés. Pourtant, les chiffres sont alarmants : 36 % signalent avoir fait face à au moins un comportement hostile au travail, au cours des douze derniers mois.

De lourdes atteintes à la santé

Les risques psychosociaux peuvent se traduire de plusieurs façons. Souvent imbriquées les uns avec les autres, les conséquences sur la santé sont multiples. Le stress et l’anxiété chronique peuvent amener à des violences physiques entre les salariés, et parfois même avec la hiérarchie. Dépressions, maladies cardio-vasculaires, troubles psychosomatiques : ces maux sont davantage présents chez le personnel qui évolue dans un environnement de travail nocif. L’épuisement professionnel (burn-out) et l’incapacité à trouver des solutions peuvent parfois, dans des cas plus graves, amener au suicide. Notamment si les facteurs de risques s’accumulent, élément aggravant sur lequel il est essentiel d’agir rapidement.

Les risques psychosociaux : des conséquences pour l’entreprise

Les risques psychosociaux se traduisent par une augmentation de l’absentéisme et une multiplication du turnover. L’entreprise rencontre alors des difficultés à remplacer de façon efficace son personnel. Lorsque le salarié ne démissionne pas, la démotivation se fait toutefois ressentir : les accidents de travail et les arrêts maladie sont plus nombreux. Il perd en créativité, en productivité et prend moins d’initiatives. L’ambiance de travail est altérée et le mal-être du personnel a également un impact sur l’image de l’entreprise. Il faut donc agir rapidement et savoir déceler les prémices de ces cas de figure.

Ce qu’il faut comprendre en définitive

Les risques psychosociaux ne sont pas à prendre à la légère. La situation peut vite s’envenimer, et il est essentiel pour le salarié qui ressent ces troubles d’en faire immédiatement part à sa hiérarchie. L’entreprise doit par ailleurs se prémunir : pour être certaine de suivre toutes les obligations juridiques et sociales, faire appel à des experts juridiques est une clé.

Ces outils peuvent vous intéresser
Les maladies professionnelles peuvent être évitées

Identifier les maladies professionnelles

06/05/2019

Les maladies professionnelles sont nombreuses. Elles sont définies par la sécurité sociale qui les recensent dans divers tab...

Lire la suite
Comment éviter les accidents de travail ?

Réduire les accidents du travail

27/03/2019

Les accidents du travail nuisent au bon fonctionnement de l'entreprise. Cela impacte aussi fortement les salariés. Il est imp...

Lire la suite

Praesent elit. Praesent id vel, diam fringilla