Le blog

Les chiffres du stress au travail : infographie

Chiffre stress au travail

Touchant de plus en plus de salariés dans tous secteurs d’activité, le stress au travail est un trouble insidieux qui peut démarrer par plusieurs types de causes : organisation du travail problématique, pression trop importante, objectifs inatteignables, relations professionnelles tendues… Les conséquences n’en sont pas moins graves.

Impactant à la fois les personnes, les entreprises et l’économie, le stress au travail dégrade la santé et le bien-être des salariés, l’image et la productivité des entreprises ainsi que le budget des économies. Voici ce qu’il faut savoir sur le stress au travail.

Le stress au travail en chiffre : infographie

Pour mieux se rendre compte de l’ampleur du phénomène, retrouvez en une infographie les principaux chiffres sur le stress au travail.

infographie stress au travail

Copiez le code d’intégration ci-dessous pour partager l’infographie sur votre site :

<img src= »https://idprevention.com/wp-content/uploads/2020/01/stress-travail-infographie-1.png » alt= »Chiffres du stress au travail » width= »870″ height= »6553″/>
<p>Une infographie proposée par <a href= »https://idprevention.com/sante-au-travail/infographie-stress-au-travail/ »>Id Prévention</a></p>

Stress au travail : définition

L’OMS définit le stress au travail de la façon suivante :

Il s’agit de l’ensemble des réactions que peuvent avoir des employés lorsqu’ils sont confrontés à des exigences et à des pressions professionnelles qui ne correspondent pas à leurs capacités ni à leurs connaissances, entraînant une remise en cause de leur aptitude à pouvoir faire face à ces situations. Le stress impacte à la fois la santé morale et physique de l’employé qui y est sujet.

Il s’agit donc d’un déséquilibre entre les exigences imposées par le cadre professionnel et les capacités d’un salarié à y faire face.

Ce dernier, se retrouve alors en difficulté pour mener à bien ses missions et la qualité de son travail se dégrade.

Etat des lieux du stress au travail en France et en Europe

En France, 24% des salariés se déclarent stressés (Stimulus Conseils 2017). En moyenne, les plus de 40 ans sont ceux qui sont le plus concernés par ce risque psychosocial.

Malgré ces chiffres importants, seuls 11% des travailleurs français évoquent leur mal-être aux ressources humaines de leur employeur.

On observe également des disparités par secteur et par territoire.

Ainsi, le sud-ouest est le plus touché avec 24% de salariés stressés, suivi par la Région Centre, l’île de France puis l’Ouest de la France.

Les métiers liés aux services et à la finance sont également plus concernés, suivi par ceux des arts et de la culture puis du domaine de l’éducation.

A l’échelle Européenne, la France fait pourtant partie des bons élèves. En 2012, elle se trouvait à la 6 place des pays de l’Union Européenne avec 18% des salariés qui se déclaraient stressés (chiffre en hausse, à 24% en 2017).

Les causes du stress au travail

Différentes études menées sur la question nous éclairent assez bien quant aux principales causes du stress au travail en France. Il est important de bien de les appréhender afin de mettre des solutions de prévention efficaces.

Les salariés eux-mêmes identifient les causes suivantes au stress dans l’environnement professionnel :

  • 88% sont sous pression par le fait de devoir s’adapter sans cesse.
  • 72% d’entre eux font état de surcharge cognitive en raison de la quantité et de la complexité des informations à traiter.
  • 62% estiment manquer de temps pour mener à bien leurs missions
  • Plus d’un sur deux (56%) reprochent un manque d’autonomie dans les prises décision qui impactent leur travail.
  • Enfin, près de la moitié des salariés français parlent d’objectif difficiles à atteindre, d’un manque de soutien moral ou de problème de sens ou d’incompatibilité avec les valeurs morales dans le travail.

En résumé, le stress au travail trouve généralement sa source dans une trop grande activité (burn-out) ou dans un manque de sens, sentiment de plus en plus exprimé par les salariés.

Il convient ensuite de bien mesurer les facteurs de stress qui sont propres à votre entreprise ou organisation pour mettre en place des mesures adéquate et réduire le niveau de stress auquel sont exposés vos collaborateurs.

Conséquences sur la santé

Si on parvient bien à mesurer les causes du stress, il en est de même sur l’impact de celui-ci sur la santé des salariés. Des études menées par des cabinets de conseil et l’INRS mettent en évidence les signes qui doivent alerter.

Un salarié trop exposé au stress au travail présentera ainsi des signes d’anxiétés ou des troubles dépressifs. Ces derniers peuvent s’avérer graves et nécessiter un suivi médical chez plus d’un travailleur sur 20.

Les conséquences peuvent aussi avoir des aspects plus visibles comme des troubles du sommeil ou de la concentration mais aussi des douleurs articulaires, maladies cardiovasculaires, troubles de la digestion ou des pertes d’appétit.

Conséquence pour les entreprises

Le salarié n’est pas le seul à subir les conséquences du stress au travail. Les entreprises concernées se voient également touchées dans leur fonctionnement et leurs performances.

Baisse de la productivité

Les difficultés auxquelles les salariés font face se répercutent naturellement sur les performances de l’entreprise.

Le stress au travail augmente l’absentéisme en raison des burnouts, maladies et accidents qu’il provoque. De même, un salarié stressé fera plus d’erreurs au travail et verra sa motivation chuter, plombant ses performances.

Impact sur l’image

Le stress au travail nuit également à la réputation de l’entreprise auprès de ses clients et de potentiels collaborateurs.

Les candidats n’hésitent pas à approfondir leurs recherches sur la réputation d’une entreprise auprès d’actuels salariés avant de postuler dans des marchés tendus. Si la marque employeur renvoie une image ternie par le stress, cela peut limiter les capacités de recrutement d’un employeur.

De même, une entreprise non respectueuse de ses collaborateurs peut éloigner certains clients actuels ou potentiel qui ne veulent pas voir leur propre image associée à cela.

Impact du stress au travail sur l’économie

Si par son ampleur le stress au travail est une question de santé publique, c’est aussi une problématique économique.

L’INRS avance un coût de 2 à 3 milliards par an que fait peser le stress au travail sur l’économie française.

L’agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail a quant à elle chiffré le coût du stress au travail à 617 milliards annuels !

La lutte contre ce phénomène sert donc à la fois les salariés, les entreprises et la société entière.

 

Retrouvez notre formation sur le stress au travail.

Partager sur :

Auteur de l'article

FABRICE ALLEGOET

Fabrice ALLEGOET est un formateur en droit du travail. Il est formé et rompu aux formations SSCT. Il a formé des dizaines d'apprenants et dispose d'une expérience particulière dans les domaines des risques psychosociaux et des pathologies psychiques. Il est aussi coach en développement personnel depuis 2015.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser

Montée des risques psychosociaux en entreprise

10/02/2019 Sécurité au travail

Les risques psychosociaux en entreprise sont responsables de nombreux problèmes. Le harcèlement moral, le burn out et toutes ...

Lire la suite
Découvrir l'ensemble de nos articles

Nullam luctus venenatis, vel, libero. risus. libero fringilla adipiscing consectetur ut facilisis